Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Club thérapeutique de Saumery

INTER-CLUB / T.R.U.C.

Le sourire...

...

Articles Récents

 

 

 

 

 

  

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 06:54

29ème Journée Nationale de Psychoyhérapie institutionnelle

Blois – Samedi 11 Avril 2015

 

 

Histoire d'une lettre perdue…

 

 

17 août 2013, le club de la Chesnaie de Chailles envoie un courrier à Angers, suite à la lecture  d'un article «  Un interclub pour cultiver les passerelles » édité en 1994, sous la direction de Pierre Delion.

Ils veulent savoir si on existe encore??

 

Cette lettre arrive chez le vaguemestre qui ne sait pas à qui l'adresser. Elle passe de service en service, de main en main, de bureau en bureau.

Elle est adressée au Césame mais à qui? Les voies de l'administration sont impénétrables, voire incompréhensibles!

 

 Au bout de 2 mois cette lettre de Mr Poulet Michel du club de la Chesnaie arrive à l'association culturelle du secteur 2, qui en prend  connaissance et décide de confier cette lettre au BIC  (Bureau interclub) afin de partager ensemble et donner une réponse à l'Interclub du Loir et Cher. Eh oui, nous existons toujours!

 

Sans perdre de temps, nous les invitons à notre assemblée générale annuelle interclub qui se déroule fin novembre 2013; c'est la semaine suivante!!!

 

Cette année-là, c'est le club de la Pierre Bleue (en référence à la pierre d'ardoise de Trélazé) qui organise ce rassemblement Salle Aragon au Parc du Vissoir à Trélazé.

Cette journée s'organise comme un congrès: commissions de travail le matin sur des thèmes choisis par l'interclub (ex: la Rousselle, cf. article de la Gazette de l'interclub du loir et cher « le spécial été 2014 »); coucous et café gourmand au menu le midi, AG l'après-midi avec bilan moral de chaque club et rapports de chaque commission avec débats.

 

Premiers contacts chaleureux, qui donnent envie de se revoir.

Nous échangeons des courriers, des mails, des photos pour la construction de leur article dans le journal « La Gazette ». Les liens se tissent, cela se tricote petit à petit.

 

 

Printemps 2014, l'Association Culturelle en Santé Mentale du Césame propose aux clubs du Secteur 2 d'Angers de rencontrer Patrick Coupechoux, journaliste du monde diplomatique qui vient d'écrire un livre « Un homme comme vous » ; l'ACSM pense inviter l'interclub de Reims.

 

Au Bic, nous parlons de cette rencontre, les idées fusent dans tous les sens, de jeudi en jeudi nous en reparlons… Et assez vite, chaque club décide d'acheter le livre de Coupechoux. Nous choisissons des extraits et nous en reparlons en réunion du matin, une fois par semaine. Elle circule beaucoup la parole, lors de ces échanges. Et puis, le temps se déroule et au BIC ça y est, c'est décidé: « après-midi Coupechoux au BIC Ginette de Trélazé » ; ça sonne plutôt classe !

 

Le BIC, l'interclub c'est tous les clubs du secteur 2 (la Rencontre, l'Amitié, l'Espoir, l'Avenir et la Pierre  Bleue) et aussi les tournesols de la pédopsychiatrie.

 

Le BIC propose après cette rencontre, un repas à la Rousselle, notre maison de campagne; vient la question des invitations, nous pensons à l'interclub de Landerneau. 

En effet, lors de la journée institutionnelle de Landerneau en 2013 sur le thème « L'être avec et l'être ensemble », un atelier de travail n'avait réuni que le club de Landerneau et l'interclub d'Angers. Landerneau nous avait parlé de l'achat de leur voiture solidaire de Crozon et l'inter club d'Angers  avait lu un article écrit par l'atelier journal du club de l'Avenir « Transports en commun » histoire du bus de la ligne 11 qui relie Angers  à l'hôpital.

A la fin de l'atelier, dans un désir de continuer cette rencontre, l'interclub d'Angers invite l'interclub de Landerneau à venir se joindre à nous lors de notre AG 2014. Le groupe se rappelle cette promesse faite.

Et hop, nous contactons le club de la Pierre de Lune pour les inviter à se joindre à nous pour 2 journées extraordinaires; la première, c'est la rencontre avec Coupechoux suivi d'un repas salé-sucré à la Rousselle au coin du feu, le soir: conférence à la FAC de Lettres et Sciences Humaines animée par ce journaliste.

 Et le lendemain, notre assemblée générale annuelle du BIC, organisée en 2014 par le club de la Rencontre autour du thème de l'Espagne.  Paëlla au menu avec une très belle déco « flamenco » et  poissons pilotes pour ne pas se perdre dans le quartier de la Roseraie .

 

D'autres invitations se dessinent: l'interclub du Loir et Cher et l'interclub de Reims. Tous répondent présents pour ce RDV fin Novembre 2014.

 

Lors de l'accueil de Patrick Coupechoux, la première question des clubs a été de lui demander « Comment vous êtes vous intéressés à nous ? ». Cette question préalable était nécessaire pour que chacun puisse baisser la garde, lever cette réserve qui est en chacun de nous lorsque nous nous adressons à quelqu'un que nous ne connaissons pas. Cela a  permis de ne pas être dans le flan (en référence à Jean Oury et Michel Balat). Par cette authenticité qui a instauré une relation de confiance, la parole a pu se libérer et circuler.

 

Lors de cette première journée autour de Coupechoux, le club de Reims a très envie de rester avec nous pour la deuxième journée. Les repas sont comptés, cela va-t-il être possible ?

Nous en parlons au club organisateur qui est inquiet, cela semble compliqué; avec quelques soignants, nous décidons d'inviter Reims pour la paëlla, et s'il n'y a pas assez de repas, nous mangerons sur le pouce un petit bout de pain. C'est du champ du possible et nous organisons une grande tablée interclub nationale.

 

Eh là, commence à prendre forme l'idée d'un séjour thérapeutique à Blois avec les interclubs de Landerneau, d'Angers et de Reims. Pris dans cette ambiance, les idées fusent, et pourquoi pas des « cousinades interclubs, réseaux, assises des clubs, inter-interclubs ...voir fédération internationale interclubs … peu importe le nom, cela traduit tout simplement le désir de rester en contact et de poursuivre le partage ... » (Dixit le Souk n°559 du club de la Chesnaie).

 

La semaine après notre AG, Luis et le club de Saumery nous prennent aux mots, et eux qui ont déjà accueilli un groupe de Chiliens, nous envoie des adresses de gîte et notamment celui du château de Saint Gervais où il est possible d'y loger 15 personnes.

 

Et à nouveau nous tissons, échangeons, parlementons.

A l'interclub d' Angers, nous en parlons ,et imaginons déjà le séjour à Blois. Nous recontactons le club de la Pierre de Lune pour loger ensemble. Ils sont d'accord et c'est parti.

Nous inventons, nous imaginons, nous nous y voyons déjà. Mais où trouver les sous ? Qui participe ? Quels soignants accompagnent ?

 

Au BIC, nous décidons de partir avec un représentant de chaque club et le président du BIC.

 

Le groupe se constitue petit à petit. Et c'est comme cela que nous réunissons des personnes qui se connaissent finalement peu; pour aider au financement , Catherine a une idée de génie : faire une bourse aux vêtements dans la cafétéria et ouverte à tous les secteurs. Nous faisons un appel aux dons entendu par tous et nous nous retrouvons avec un sacré stock de vêtements. A la fin de la vente, la belle récompense : pratiquement un tiers du séjour sera financé par cet élan de générosité.

 

Le projet prend toutes ses formes, les contacts sont renforcés avec les interclubs du Loir et Cher et Landerneau. Nous découvrons dans ces échanges « mailistiques » que le Loir et Cher nous prépare un accueil chaleureux et avec Landerneau nous sommes dans des propositions de menus possibles communs.

 

Au même moment, nous découvrons que la journée de la FIAC 2015 se passe à Blois. Notre curiosité aiguisée, nous nous renseignons sur le thème : « Liberté de circulation, vie quotidienne et Psychoses » et ça … ça nous cause ! Nous avons même envie de faire une communication lors de cette journée et pour que cela soit possible, nous adossons notre séjour à la journée de la FIAC.

Au regard de la plaquette de cette 29ème Journée Nationale de Psychothérapie Institutionnelle, l'aquarelle de Delphine nous cause aussi … Ce pont qui traverse la Loire qui relie les différents lieux, aux différentes personnes ; ce pont qui permet d'aller d'un point à un autre, et cette barque qui elle aussi permet de traverser le fleuve d'une autre façon …

 

Qu'importe le chemin que chacun prend, du moment que nous puissions toujours être en lien, cette proposition de traverser à son rythme, de rencontrer quelqu'un, cette possibilité de continuer d'exister dans des vies hachurées. Il y a des parcours, des passages, des passerelles qui favorisent les rencontres, les échanges.

C'était donc l'histoire de cette lettre de Michel, telle une bouteille à la Loire qui est à l'origine de toutes ces belles rencontres et celles à venir.

 

 

Et comme nous dit régulièrement, Christine, une des trésorières du club de l'Avenir : « Eh ! J'ai quelque chose à vous dire… J'ai bien fait de vous en parler, hein!... Je vous ai tout bien expliqué ?…  Vous avez bien tout compris? »

 

 

 

Communication pour la Journée de la FIAC de Blois

L’Interclub d'Angers  - Secteur 2,   11 Avril 2015

Dominique (président du BIC), Claire (secrétaire du club de l'Espoir), Nadia (adhérente du club de la Rencontre), Léon (vice-président & trésorier du club de l'Avenir), Didier (président du club de la Pierre Bleue), Gilles (Président du club de l'Amitié), Catherine et Lucie (trésorières du club de l'Avenir).

Partager cet article

Repost 0
Published by Club thérapeutique de Saumery - dans Inter-Club
commenter cet article

commentaires